Accueil / Actualités / Chez Martin Moos, les génisses vêlent à 21 mois

Chez Martin Moos, les génisses vêlent à 21 mois

4 Février 2016 | 

Inséminer à 420 kg, c’est assez classique. mais, à seulement dix mois et avec une taille suffisante, 139 cm au garrot, c’est une prouesse zootechnique…
Le but est de gagner du temps, pour ne pas surcharger les étables à génisses ».
Les génisses vêlent à 21 mois en moyenne chez Martin Moos. Et même à 19 mois, pour les plus jeunes de plus en plus nombreuses. Pour cela, tout commence dès le premier âge, par une hygiène au top et un colostrum bien géré.

A la naissance, les veaux pèsent en moyenne 44 kg. Six litres de colostrum dans les dix premières heures, puis ils rejoignent la nursery. Ils sont alors logés en case individuelle et reçoivent du lait
entier pasteurisé reconcentré avec une poudre à 60 % de lait écrémé. « La meilleure de la gamme. » A raison de 80 g de poudre de lait par litre de lait entier. Cela donne un lait reconcentré à 18,5 % de matière sèche environ. Martin apprécie la poudre de lait en plus du lait entier car elle apporte « beaucoup de minéraux et vitamines. Le lait entier ne suffit pas ».
Dès le départ, les veaux disposent aussi d’eau et d’un aliment floconné à 20% de protéine (base tourteau de soja, maïs floconné, orge floconnée, son…). Puis un granulé deuxième âge toujours à 20 % de protéine.

Parmi les techniques validées, Martin Moos a vu « le sanitaire s’améliorer », avec la mise en place de la pasteurisation du lait. « Ça coûte un peu, mais les veaux poussent mieux. » Tout le lait non commercialisable est désormais valorisé par les veaux.
En revanche, il met en garde contre « les sevrages rapides » comme cela est pratiqué aux Etats-Unis. « Ce n’est pas transposable en Europe. Les veaux ne reçoivent pas de monensin chez nous. »
Le manager déconseille de sevrer du jour au lendemain à 6 – 7 semaines. « On doit faire attention et aller doucement. »

Pour connaître le plan d'allaitement de Martin Moos et tous les protocoles d'hygiène et les bons gestes autour du colostrum, lire le « Spécial Veaux chez Martin Moos », paru dans PLM de janvier. Reportage disponible via les archives du PLM numérique (Accès réservé aux abonnés).

Pour vous abonner, cliquer Ici