Accueil / Actualités / Choisir un maïs, c’est d’abord se pencher sur sa ration vaches laitières

Choisir un maïs, c’est d’abord se pencher sur sa ration vaches laitières

AW |  24 Novembre 2017 | 

La fin de l’année approche et les commandes de semences de maïs commencent. Il s’agit de choisir les hybrides les mieux adaptés à son exploitation, d’un point de vue agronomique et zootechnique. Celles qui correspondent à la ration prévue pour vos vaches laitières.

Voici de bonnes questions à se poser avant de passer commande :
• Ai-je besoin plutôt d’amidon ? C’est la priorité dans des secteurs où l’herbe et/ou la luzerne font partie intégrante de la ration en grande quantité. Dans ce cas, on pourra rechercher à maximiser le rendement amidon et sa digestibilité.
• Ai-je besoin plutôt de fibre ? C’est le cas, si je travaille en maïs plat unique ou si l’herbe reste un ingrédient en quantité limitée. Le taux d’amidon devient moins prioritaire, dans ce cas. On pourra viser un maïs à moins de 30 % d’amidon. Reste à obtenir une fibre de qualité.

Comment atteindre 25 % d’amidon dans une ration ?
Concrètement, « 25 % d’amidon sur 22 kg ingérés » signifie qu’il faut apporter 5,5 kg d’amidon par vache et par jour. Plusieurs options :
• 14 kgMS de maïs ensilage à 39 % d’amidon
• 14 kgMS de maïs ensilage à 32 % d’amidon + 1,5 kg de maïs grain
• 10 kgMS de maïs ensilage à 39 % d’amidon + 2,5 kg de maïs grain
• 8,5 kgMS de maïs grain sous forme sec, humide ou épis.
C’est un calcul qui mérite d’être posé dans tout élevage. Bien sûr, toutes les rations ne nécessitent pas ce niveau d’amidon. Parlez-en avec votre technicien.

Comment maximiser l’amidon ?
Ce qui joue en faveur de la teneur en amidon :
• L’année et les conditions météo.
• Les conditions et densités de semis. Moins on sème dense et plus on sème régulier (pas de concurrence entre les plantes), plus on augmentera la part d’amidon.
• Le potentiel génétique.
• Le stade de récolte du grain. Récolter trop tôt pénalise le rendement.
• La hauteur de coupe (un compromis entre concentration en amidon et tonnage).

Cet article est extrait du dossier "Comment éviter de gaspiller l'amidon", paru dans votre magazine laitier PLM. Accessible via les archives du PLM numérique. (Accès réservé aux abonnés)

Vous y retrouverez des conseils pour éviter le gaspillage d'amidon dans la ration avec:

  • Amidon. Dix conseils pour éviter l'acidose
  • Les trois formes d'acidose. Savez vous les éviter ?
  • Amidon dans les bouses. Un test anti gaspi
  • Comment prélever la bouse et l'envoyer dans un colis?
  • Que pensez-vous d'une enzyme pour mieux digérer l'amidon
  • Choix des maïs. Dans votre silo de combien d'amidon avez-vous besoin?
  • Choix des maïs. Les UFL ne suffisent pas pour comparer deux maïs
  • L'amidon, de 15 à 30 % dans une ration

Pour vous abonner, cliquer Ici

Vous pouvez aussi acheter le magazine PLM de novembre 2017, ci dessous



Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...