Accueil / Actualités / Croissance des génisses. Le plan lacté influence jusqu’à l’expression des gènes

Croissance des génisses. Le plan lacté influence jusqu’à l’expression des gènes

22 Février 2018 | 

Très tôt, dans la vie du veau, les oestrogènes jouent un rôle dans le développement du tissu mammaire. En l’occurrence, l’équipe de Virginia Tech a démontré que ce sont « les récepteurs à oestrogène » qui sont sous influence.

« En présence d’un plan lacté renforcé, ils gagnent en efficacité. » C’est la première étude qui le met en évidence. Dans ce mécanisme, non seulement la quantité de poudre, mais aussi sa richesse en protéine entreraient en jeu.

Les chercheurs ont été encore plus loin, jusqu’à s’intéresser aux gènes. « Plus de 1 500 sont impliqués dans le développement du tissu mammaire. » Ainsi, dans les plans lactés intensifs, l’expression des gènes liés au parenchyme mammaire se retrouve augmentée, selon une étude qui sera bientôt publiée.

Pour en savoir plus,
Lire l'article "Le plan lacté construit la future mamelle" avec les explications du Dr Adam Geiger auteur de la thèse réalisée à Virginia Tech qui permet de mieux comprendre le développement précoce des futures grandes laitières.

Article paru dans le numéro 497 de PLM, février 2018, page12. Accessible via les archives du PLM numérique. (Accès réservé aux abonnés)

Pour vous abonner, cliquer Ici

Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...