Accueil / Actualités / En prépa-vêlage, 5 conseils pour une ration avec du maïs et de la paille

En prépa-vêlage, 5 conseils pour une ration avec du maïs et de la paille

8 Janvier 2019 | 

Pour le bon fonctionnement du foie, éviter la cétose et assurer le bon démarrage en début de lactation, quelques conseils pratiques sont toujours bons à prendre.

1. Utiliser du maïs à moins de 35% MS et moins de 35 % d’amidon. Plus le stade est avancé, plus il y a d’amidon by-pass. Il a également
moins de NDF et des NDF très peu digestibles (< 50 % parfois) ce qui peut aggraver la diminution d’ingestion et perturber le fonctionnement du rumen.

2. Utiliser de la paille hachée et vérifier son ingestion. Préférer un mélange avec la paille plutôt qu’un repas de maïs et la paille à disposition ensuite. Pour éviter des variations au niveau des signaux métaboliques pouvant engendrer une mobilisation graisseuse

3. Moins de 25 % de sucres et d'amidon dans la ration. Idéalement 20 % d’amidon.

4. N’oubliez pas l’apport protéique.D’abord de la protéine soluble pour la digestion du maïs. Puis des acides aminés pour l’immunité de l’animal
(albumine). Il est important que le PDIN- PDIE > 0 sans apporter trop d’urée et qu’on stimule la synthèse de protéines bactériennes. Plus la ration est
riche en énergie plus il faut de protéine.

5. N’oubliez pas les fondamentaux. L’apport d’eau, très important sur des rations plutôt sèches, et la place à l’auge pour éviter les repas glouton ou le tri qui
impactent le fonctionnement du rumen (risque acidoses de repas ou alcalose) et le métabolisme énergétique (signaux glucose ou non).

Enfin, vérifier une fois par an le bon fonctionnement du foie par pool sanguin.

-----------
Pour en savoir plus, lire le dossier "Comment diagnostiquer des problèmes hépatiques ?" avec le Dr Emilie Knapp, à paraitre dans PLM de janvier 2019.

Article accessible via les archives du PLM numérique. (Accès réservé aux abonnés)

Pour vous abonner, cliquer Ici