Accueil / Actualités / Les rations vaches laitières mal mélangées, ça existe encore ?

Les rations vaches laitières mal mélangées, ça existe encore ?

8 Décembre 2017 | 

"Oui, si les brins dépassent 3 cm", répond Alex Bach, vétérinaire, Ph.D., chercheur au département « production du ruminant » de l’Irta (Institut de recherches et technologies agro-alimentaires), à l’Institut catalan de recherches et études avancées (Icrea).
Heureusement, les mélanges sont plus homogènes qu’avant, mais il reste encore quelques soucis sur le terrain. La plupart des problèmes sont associés à une longueur excessive du fourrage utilisé pour la ration.

Dans une ration mélangée totale, les fourrages ne doivent pas dépasser 2 à 3 cm, sinon les vaches trient.
Quelques conseils :
• pré-couper le fourrage sec, avant introduction dans la mélangeuse.
• commencer la chargement par les fourrages humides (ensilages…), continuer par les concentrés, avant de finir par les fourrages secs.
• réaliser un chargement le plus en douceur possible, afin de limiter la poussière qui constitue une perte de nutriments.
• respecter le temps de mélange. A adapter, au cas par cas, en fonction de ce que l’on observe.Paradoxalement, un temps de mélange trop long favorise le dé-mélange.
• deux distributions quotidiennes valent mieux qu’une, pour limiter le tri.
• contrôler le taux de matière sèche chaque semaine.
• contrôler le calibrage de la pesée régulièrement...Observer l’auge au quotidien.

D'autres avis, dans le Club nutrition des VHP du numéro de novembre de PLM. Ran Malamud, nutritionniste israélien, Franck Gaudin, nutritionniste nord-américain et Pascal Robert, éleveur dans les Deux-Sèvres livrent leur conseils aussi pour s'assurer que la ration du troupeau laitier soit bien mélangée. Article accessible via les archives du PLM numérique. (Accès réservé aux abonnés PLM)

Pour vous abonner, cliquer Ici

Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...