Accueil / Actualités / Mon plan au Dac est-il efficace ?

Mon plan au Dac est-il efficace ?

BM |  3 Avril 2017 | 

Comment vérifier la pertinence et l’efficacité de votre plan de complémentation au DAC ? Il y a parfois des surprises…

Le plus souvent, on se contente de regarder les données de production, présentées sous la forme d’un tableau avec les moyennes à 0-100 jours, 100-200 j, 200-300 j et plus de 300 jours de lactation. Certains éleveurs regardent aussi la variation d’un mois sur l’autre. C’est un peu mieux. Mais, cela ne suffit pas, pour savoir si les résultats sont bons ou pas.

Quel était l’objectif ? Le plan d’alimentation permet-il d’y arriver ? Certaines phases sont-elles en deçà des attentes?

Impossible d’y répondre, sans un minimum de méthode.En quatre étapes, à l’aide d’un exemple, Bertrand Méline détaille comment procéder pour contrôler votre
plan de complémentation.

1ère étape. Comment se situe mon troupeau vis-à-vis de l’objectif?

Cette première étape passe par un graphique :
• Il indique les courbes de lactation attendues (l’objectif), pour les primipares et les multipares, d’après les référentiels zootechniques.
• On y projette l’ensemble des productions laitières du troupeau, sous la forme de points. Un point représente une vache. C’est informatif. Du premier coup d’oeil, on peut se situer, en comparant les productions réelles à l’objectif (encore faut-il l’avoir préalablement défini).
Cette démarche est toujours pertinente, en suivi de troupeau, quel que soit le système d’alimentation, avec ou sans Dac.

Ce graphique peut être obtenu à partir de différents outils : logiciel du robot de traite; des compteurs à lait; données du contrôle de performances; outil de suivi des techniciens aliment; tableur Excel… L’essentiel est de disposer des données pour pouvoir les traiter et ne pas naviguer à l’aveugle.

Les autres étapes pour vérifier l'efficacité du DAC sont à découvrir dans le dossier "Mon plan au Dac est-il efficace" à lire dans PLM de mars 2017. (Accessible aux abonnés via les archives du PLM numérique)

Pour vous abonner, cliquer Ici

Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...