Accueil / Actualités / Plus de lait avec une meilleure gestion des repousses

Plus de lait avec une meilleure gestion des repousses

BC |  2 Octobre 2018 | 

Au lieu de repas fractionnés, les vaches étaient un peu boulimiques. Trop d’ingestion d’un coup et plus grand-chose après. Avec une nouvelle gestion des repousses, l’ingestion a retrouvé de la régularité. Le troupeau a monté aussitôt en lait.

Le vécu est celui du Gaec de l’Envolée, à Pomeys, Rhône. Les éleveurs traient 105 à 110 vaches avec deux robots : une logette creuse par vache, mais seulement 84 places au cornadis.
L’automne dernier, « la production patine un peu ». Alexandre Batia, technicien à Rhône Conseil Elevage est sollicité. Les premiers constats sont établis :
- La ration tamisée est jugée correcte. « Peu de risque de tri. ». Elle a été réalisée à l’aide du tamis Penn State Separator avec une grille de 40 mm supplémentaire.
- Les vaches fréquentent visiblement bien les logettes. La ration est distribuée le matin, puis repoussée trois fois, à 14h00, 17h00 et 19h00.
- Par contre, le conseiller observe des NEC (Notes d’État Corporel) « un peu faibles » ; des remplissages du rumen « hétérogènes » ; un TP bas qui suggère « un manque d’énergie ».

On a filmé le comportement à l’auge
La pose d’une caméra en time-lapse (en continu) est proposée et mise en place pendant 24 heures. La caméra met en évidence une fréquentation de l’auge hétérogène et un manque de disponibilité de la ration en fin de nuit…. (Plus de détails dans l’article à paraître dans PLM n°504 d’octobre 2018)
Alexandre Batia explique - Comme les vaches ont faim, elles ingèrent massivement. Trop et trop vite. (Plus d’explication dans l’article à paraître dans PLM n°504 d’octobre 2018)

Un essai avec distribution l’après-midi
Premier essai. L’équipe décide de distribuer la ration le soir (à 17h45), au lieu du matin. L’ingestion apparaît plus régulière (Plus d’explication dans l’article à paraître dans PLM n°504 d’octobre 2018)

Un essai avec repousse 12 fois par jour
En second essai, on se penche donc sur le protocole de repousses, à l’aide d’un robot repousse - fourrage en prêt :
- distribution à 8h00, le matin ;
- repousse toutes les deux heures.
La pesée à 19h00, soit 13 heures après la distribution, indique 60 % de ration consommée. Il reste 40 % (soit 2 100 kg pour 103 VL) disponible jusqu’au lendemain matin.
Le troupeau apparaît plus calme. Bilan positif. Le Gaec constate « une fréquentation plus régulière des robots sur 24h00 ». Une augmentation de la production au pic, à 46 kg au lieu de 43.
(Plus d’explication dans l’article à paraître dans PLM n°504 d’octobre 2018)

L’article en intégralité, est à paraître dans PLM n°504 d’octobre 2018. il paraitra sous le titre « Problème réglé. A l’auge, elles se goinfraient »

Pour vous abonner, cliquer Ici

Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...