Accueil / Actualités / Prévention de la cétose. Le conservateur d’ensilage peut aider

Prévention de la cétose. Le conservateur d’ensilage peut aider

27 Novembre 2018 | 
De nombreux essais sont réalisés sur la ferme Göttingen, parfois avec des bocaux qui représentent les conditions de mini-silos

Le propylène glycol produit par les bactéries L. buchneri du conservateur d’ensilage aiderait à prévenir la cétose. Telle est la conclusion d’un travail de recherche effectué par l’Université de Göttingen sur l’exploitation de la société Schaumann, dans le cadre d’une thèse. Il a été présenté, cet été, à la 18ème édition de la Conférence internationale des fourrages de Bonn en Allemagne.

Pour l’étude, deux lots de 60 vaches holstein, ont été séparées à partir du 3ème jour post-partum. Avec un silo d'herbe « témoin » traité avec des bactéries lactiques homofermentaires uniquement (3.0 × 105 CFU/g matière verte) (L. plantarum et L. rhamnosus). Et un silo "essai" traité avec ces mêmes bactéries aux mêmes concentrations et avec un L. buchneri (Bonsilage fit G).

Les résultats sont nets. Le lot de vaches ayant reçu l’ensilage d’herbe traité avec L. Buchneri, et donc plus riche en propylène glycol, présente des niveaux de BHB et AGNE après vêlage significativement inférieurs, ce qui confirme la réduction de l’acétonémie post-partum.

Pour en savoir plus, lire l'article paru dans PLM de novembre, page 44. Article accessible via les archives du PLM numérique (Accès réservé aux abonnés)

Pour vous abonner, cliquer Ici

Pour les éleveurs, par les éleveurs.
Mois par mois. Laiterie par laiterie...