De la niacine pour un meilleur colostrum ?

Il a été démontré que l'acide nicotinique (vitamine B3 ou PP) augmente le flux sanguin vers la glande mammaire. Pendant la colostrogenèse, la vitamine B3 pourrait donc augmenter les nutriments et la concentration en immunoglobulines du colostrum.

Vingt-six vaches holsteins multipares étaient logées dans une étable en fonction de leur date de vêlage. Une sur deux a reçu un apport  de 48 g / jour de niacine (acide nicotinique). Et ce de façon aléatoire.

Les quantités totales de rations distribuées et refusées ont été pesées quotidiennement pour déterminer l'apport en matière sèche. Des échantillons de sang ont été prélevés tous les lundis, mercredis et vendredis. L’objectif était d’analyser le glucose, les acides gras non estérifiés (AGNE) et le β-hydroxybutyrate (BHB). Le colostrum a été recueilli et pesé dans les 90 minutes suivant le vêlage. La concentration d'immunoglobuline colostrale (IgG) a été analysée à l'aide d'un test d'immunodiffusion radiale. 

Les veaux ont été pesés dans les 30 minutes après la naissance. Des échantillons de sang de veau ont été prélevés à 0 et 24 h d'âge afin d’analyser la concentration d'IgG et déterminer l'efficacité de l'absorption. 

Aucune différence n'a été observée pour le poids corporel des veaux ni au niveau de la concentration sérique d'IgG 0 ou 24 h après la naissance. Par contre, il s’avère que la supplémentation en vitamine B3 (48g/VL/jour) a légèrement augmenté la concentration d'IgG dans le colostrum de 73,8 à 86,8 g / L. Cette différence est considérée significative. 

Source : J. Dairy Sci. 99:3529–3538

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois