Dermatite digitée. Des pieds propres pour la maîtriser

25 novembre 2021 - Loïc Doumalin

Peu d’élevages laitiers échappent aujourd’hui à la dermatite digitée. Mais il est possible de la maîtriser et de limiter son impact, comme au Gaec des Hautes Marettes.

La maîtrise de la dermatite digitée est difficile et implique des actions préventives constantes, sans garantir qu’elle disparaisse de l’élevage. Il faut apprendre à vivre avec elle et à ne pas se laisser déborder. Benoit Crocq, du Gaec des Hautes Marettes, en Ille-et-Vilaine, en témoigne.

Formé à parer les vaches, Benoit Crocq a préféré faire appel à un pédicure bovin pour le parage préventif des 140 vaches du Gaec. A l’occasion d’un chantier de parage, Nina Belarbre d’Innoval, vient identifier et noter les lésions du troupeau. L’interprétation du bilan lésionnel est à découvrir dans le numéro de décembre de PLM.
Comme de nombreux élevages laitiers, les vaches du Gaec des Hautes Marettes présentent des lésions de dermatite digitée – ex dermatite de Mortellaro. Et comme le dit Benoit Crocq, « ce n’est pas parce qu’une vache ne boite pas qu’elle en est indemne ».

Benoit Crocq utilise une longue lance équipée d’une buse et raccordée à l’automate avec un réservoir de 60 litres. 30 à 45 minutes suffisent pour pulvériser les pieds postérieurs de toutes les vaches.

Un automate de pulvérisation
L’éleveur est très attentif à la bonne santé du troupeau. Suite à l’installation de trois robots, le Gaec a acheté un automate avec une longue lance équipée d’une buse et raccordée à un réservoir de 60 litres, lui-même placé sur un chariot mobile Et ce, pour pulvériser des solutions de protection des pieds. 30 à 45 minutes suffisent à Benoit Crocq pour cet acte préventif sur ses vaches.
Quel que soit le produit, son efficacité dépendra de la propreté des pieds. Le Gaec des Hautes Marettes s’est organisé pour à la fois faire cette pulvérisation sans perturber la livraison de lait à la fromagerie de l’exploitation, qui fabrique des tomes. « Nous aspergeons les pieds vers 8h30. Si nous le faisons trop tôt, bloquer les vaches perturbent le fonctionnement des robots de traite et la fromagerie risque de se trouver à court de lait ».

L’importance du raclage
Autre paramètre de propreté des pieds : le raclage. Thomas Aubineau, vétérinaire conseil d’Innoval, insiste sur l’importance du raclage « pour garder les pieds propres, sinon lisier et paille broyée s’accumulent dans l’espace interdigité », ce qui est favorable à la multiplication du tréponème, impliqué dans la dermatite digitée. L’entretien du couchage est aussi une clé de propreté des pieds. Le Gaec des Hautes Marettes paille les logettes, sur matelas ou tapis, tous les jours matin et soir.
Des progrès sont toujours possibles. Ainsi, Thomas Aubineau conseille « de faire intervenir le pareur deux fois par an pour vraiment apprécier un effet préventif sur la dermatite digitée ».

Reportage à lire dans PLM de décembre 2021

 

 

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne