Deux ou trois rangées de logettes par cornadis ?

31 juillet 2020 - Kevin DEKNUDT

Choisir trois rangées de logettes pour une ligne de cornadis est plus économique. Mais cela nécessite de bonnes pratiques d’alimentation et de gestion de troupeau afin de ne pas pénaliser la production laitière.

Il existe de nombreuses possibilités de disposition des logettes dans un bâtiment laitier. Deux rangées de logettes tête à tête avec un cornadis ou deux rangées de logettes queue à queue et un cornadis, deux rangées de logettes tête à tête et une rangée de logettes face au mur extérieur pour une ligne de cornadis ou encore quatre rangées de logettes face à face pour deux lignes de cornadis extérieurs.

« Chaque système a ses avantages et inconvénients. La différence réside surtout au niveau de la place disponible à l’auge par vache », expliquent les scientifiques de l’Université de Wisconsin1

Certes, en termes de construction, trois rangées de logettes pour une ligne de cornadis restent le plus économiques. Mais certaines pratiques de management seront indispensables afin de favoriser l’ingestion des vaches laitières.

  • Une ration totale mélangée toujours disponible et fraîche à l’auge.
  • Une ration presque impossible à trier pour que les vaches dominées aient toujours une ration équilibrée.
  • Repousser le plus régulièrement possible la ration, dès qu’elle devient plus difficilement accessible.
  • Une excellente ventilation naturelle ou mécanique, si nécessaire. En effet, un bâtiment à trois rangées de logettes sera plus large qu’un bâtiment avec deux rangées de logettes. Les vaches doivent avoir de l’air frais et la chaleur doit pouvoir s’évacuer rapidement. D’après une étude2, un bâtiment à quatre rangées de logettes (couloir central et deux rangées tête à tête de chaque côté) nécessite une ventilation naturelle avec une vitesse d’air d’au moins 2,9 km/h. Par contre, un bâtiment avec six rangées de logettes nécessite au minimum une vitesse d’air de 4,8 km/h. En effet, la chaleur produite augmente à l’unité de surface, l’air devra être renouvelé plus fréquemment.
  • Dans le cas des bâtiments à trois rangées de logettes par cornadis, pensez à un système de tri et de séparation des animaux nécessitant un soin. Car il ne sera pas possible de bloquer l’ensemble du troupeau au cornadis.
  • De nombreux points d’eau dans le bâtiment. Dans les deux cas, respecter la règle : un abreuvoir pour 15 vaches et 10 cm d’abreuvoir par vache.
  • Pour les très grands troupeaux, un bâtiment avec deux rangées de logettes sera plus approprié pour les prépa-vêlage et début de lactation. Et un bâtiment avec trois rangées conviendra aux vaches en milieu et fin de lactation, aux vaches gestantes et aux vaches taries.

 

1Université de Winsconsin-Madison.
2Stowell, 2000.

ELO Élevage

Participez aux 1ères rencontres connectées de l'élevage

  • Les webconférences thématiques
  • L'espace d'exposition des fournisseurs
  • Le stand réservé aux innovations
  • Les animations avec jeu-concours

Découvrez l'événement et inscrivez-vous gratuitement