Germes émergents. Les bons principes de l’hygiène de la mamelle sont pertinents

Les mammites à « germes émergents » attirent l’attention côté santé des vaches laitières. Les cas ne sont pourtant pas si fréquents. Mais elles inquiètent parfois et brouillent les pistes. S’ajoutent des noms un peu compliqués :
- Staphylococcus à coagulase négative
- Mycoplasma bovis
- SARM
- Prototheca zopfii

Heureusement, il suffit d’en parler pour mieux les connaître et rassurer. Car les germes émergents sont des germes comme les autres.« Pour s’en prémunir, de bonnes pratiques d’hygiène de la mamelle ont toute leur efficacité ». La société Ecolab (1) s’en faisait écho, en réunion technique. Le tour de table a permis de faire le point et réviser les fondamentaux.

Staphylocoques à coagulase négative (ou CNS). « Négative », pour ces bactéries, signifie qu’elles ne fabriquent pas une enzyme appelée « coagulase ». Cette lacune les prive d’une protection périphérique.
Les CNS n’en restent pas moins des Staphylocoques: ils se plaisent sur les trayons, dans les crevasses et les micro-lésions.
La désinfection reste la meilleure des préventions. Ecolab rappelle que « la priorité, comme pour tous germes à réservoir mammaire, est de désinfecter les trayons après la traite ».
Pourquoi après la traite ? « Parce que les bactéries se retrouvent alors en suspension, sur la peau. » Le danger est la proximité du sphincter… « Désinfecter sans tarder. »...

Pour en savoir plus, lire l’article complet dans PLM d’avril 2013.

Retrouvez l’article complet « Germes émergents. Les bons principes de l’hygiène de la mamelle sont pertinents. » dans PLM n° 444 d’avril 2013, via le PLM numérique (Accès réservé aux abonnés).
Pour vous abonner, cliquer ICI

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois