Idée reçue. Le renard transmet la néosporose aux bovins

C'est faux. Grégoire Kuntz vétérinaire de GDS Bretagne, et membre du groupe faune sauvage de la plate-forme nationale d’épidémiologie surveillance explique.

La néosporose, à l’origine d’avortements, se transmet principalement de la mère au veau pendant la gestation. Un animal joue un rôle clé dans le développement de la maladie au sein d’un cheptel. Ce n’est pas le renard, mais le chien.

Des ookystes du parasite Neospora ont été retrouvés dans ses déjections. Elles sont résistantes dans le milieu extérieur. Le chien se contamine en mangeant des avortons ou des placentas parasités.
Il n’a jamais été retrouvé d’ookystes dans les défécations d’un renard, qui ne peut donc pas être tenu comme responsable de la néosporose chez les bovins.

> Conseil : Les chiens ne doivent pas avoir accès à la zone d’élevage, c’est une mesure de biosécurité. Seuls les chiens de travail y ont accès lorsqu’il est besoin de guider les vaches. Ne pas donner les placentas à manger aux chiens, ils doivent être envoyés à l’équarrissage.

 

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois