J’accorde peu d’importance à la morphologie

6 novembre 2020 - Kevin DEKNUDT

Martin Lavallée accorde très peu d’importance aux critères morphologiques. Par exemple, l’inclinaison du bassin n’est pas corrélée positivement à la fertilité.

 Il y a des taureaux avec un bon bassin, mais négatifs en DPR. Même état d’esprit pour les autres critères. « La puissance laitière n’a pas d’importance pour nous. On sélectionne directement sur le lait », explique l'éleveur.

Autre critère clé pour l’éleveur : l’efficacité alimentaire. Étant donné que la stature est corrélée négativement avec la fertilité et l’efficacité alimentaire, Martin cherche des vaches de taille moyenne. « C’est-à-dire des taureaux avec une stature américaine de maximum 0 point ». En résumé, Martin souhaite des holsteins typées jersey. « Avec la holstein, on peut dépasser l’efficacité de la jersey, car la holstein a un plus grand pool génétique ».

Le choix de l’éleveur peut surprendre, mais les performances sont au rendez-vous. 
- 43 kg de lait par jour sur l’ensemble du troupeau
- 16 kg de lait par jour de vie
- 1,66 d’efficacité alimentation
- 94 % des vaches gestantes à 100 jours

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois