L’amidon, jusqu’à 20 - 30 % d’une ration

5 octobre 2019 -

L’amidon est la principale réserve énergétique de la plante. Il se trouve dans les graines, les racines. Si l’on ajoute les sucres, la pectine, on retrouve toute la famille des « glucides non-fibreux » : ce sont les NFC (Non-Fiber Carbohydrate) nord-américains.

- Les sucres peuvent constituer 2 à 5 % de la matière sèche de la ration.
- L’amidon, « jusqu’à 20 - 30 % » rappelle Mike Hutjens de l’université de Chicago.
La vache tire son énergie des NFC (synonyme de concentrés), et, bien sûr, des parois de la plante (synonyme de fibres ou de glucides pariétaux) : hémicellulose et cellulose… Cela donne le NDF, c’est à dire la teneur en hémicellulose + lignine + cellulose d’un fourrage ou d’une ration.
- L’hémicellulose peut constituer 10 à 15 % de la matière sèche de la ration.
- La cellulose, jusqu’à 15 - 20 %.

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L’exclusivité d’un réseau mondial d’éleveurs et d’experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois