Le Gouessant propose la livraison du minéral en vrac

23 mars 2021 - PLM

Une solution à la fois pratique, écologique et économique pour compléter la ration du troupeau et optimiser l’expression du potentiel laitier. Découvrez le communiqué de presse ci-dessous.

Près de 150 éleveurs laitiers de la Coopérative Le Gouessant sont déjà passés au minéral vrac. « Des animaux en bonne santé sont plus performants, plus longtemps ». Ce constat, Guillaume Prioux le partage avec sa Coopérative basée à Lamballe, dans les Côtes-d’Armor (22). 

Guillaume Prioux (EARL de la Marcherie à Bourgon, 53) est à la tête d’un troupeau laitier de 75 Prim’Holstein pour un objectif de production de 850 000 litres de lait. Après avoir connu des passages de baisse d’immunité se traduisant par des mammites, sur les conseils de son technicien Le Gouessant, Guillaume a opté pour un minéral VIESTAR tout-en-un et adapté à ses besoins, livré en vrac à partir de 2,25 tonnes.

Moins de manipulations et moins de déchets
« Avant, je travaillais avec un minéral non chélaté en sac et je faisais moi-même mes mélanges. Aujourd’hui je dispose d’une formule complète enrichie en bicarbonate, urée, sel, calcium, levures, biotine, smartamine et plantes anti-oxydantes. », explique l'éleveur. Outre le confort de travail et le gain de temps, Guillaume a réduit son investissement par vache et par jour, tout en diminuant son impact sur l’environnement car le vrac ne génère aucun déchet sur l’exploitation.

Hausse de la marge brute sur coût alimentaire
En parallèle du minéral tout-en-un, Guillaume a bénéficié d’un audit de son exploitation qui l’a conduit à revoir ses tables d’alimentation au robot en augmentant les apports en énergie pour optimiser la production laitière. Et les résultats sont là ! Sur le dernier trimestre, la production laitière qui plafonnait, notamment au niveau des jeunes, s’est améliorée avec une moyenne de 34 litres de lait livré, un taux butyreux moyen de 42,9 et un taux protéique autour de 34,5. En quelques mois, le taux cellulaire est redescendu pour se stabiliser autour de 130 000 cellules. « Accompagné par mon technicien, je suis désormais l’évolution mensuelle de ma marge brute sur coût alimentaire. En moyenne sur les 6 derniers mois, elle était de 8,04€/VL/jour, pour un investissement minéral de 53cts €/VL/jour. J’espère monter encore même si je reconnais déjà une meilleure expression du potentiel laitier ! »

Une aide à l’achat du silo
Le passage au minéral vrac a conduit Guillaume à faire installer un nouveau silo. Son choix s’est porté sur un volume de stockage de 2,5 m3 soit une capacité d’environ 3 tonnes. Pour cet investissement, l’éleveur a bénéficié d’une subvention couvrant 75 % du prix d’achat du silo. Prise en charge par Le Gouessant, cette aide est versée à la première livraison de vrac. En contrepartie, l’éleveur s’est engagé à se fournir auprès de la Coopérative sur 3 ans. D’autres modèles de silos sont disponibles et sur demande, l’installation d’une vis de reprise pour un chargement direct de la mélangeuse, piloté par télécommande, peut être étudiée.

Abonnement PLM Magazine

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois