Les vaches vidéos stars avec E-xpo Holstein

19 juillet 2020 - François Carfantan

Sur le ring, les vaches s'affrontent sur terrain neutre. Filmées à la maison pour une E-xpo, elles ont l'avantage d'évoluer à domicile, dans un cadre connu. Sans le stress du transport, du bruit, de la cohabitation avec des têtes nouvelles, d'une éventuelle transistion alimentaire...

Mais la médaille a son revers. L'atout théorique du "terrain" reste à bien exploiter, en choisissant le sol favorable à la marche, le cadre idéal pour servir de "fond d'écran" au film.
A regarder les premières vidéos réalisées; ce fond d'écran peut être fourni par les murs de la maison ou de l'étable, des round ballers, la table d'alimentation devant les cornadis, le troupeau à l'herbe derrière le fil. Ou un paysage naturel si rien ne vient troubler la vue.

Gare aux détails à l'image
Aussi belle et bonne soit la vache, elle sera pénalisée par un détail qui n'a rien à faire à l'image : un outil mal rangé, une machine mal garée, un "curieux" ou un assistant ou un "curieux" moins éloigné du champ de la caméra qu'il ne le croit...
Le sol aussi fait partie du décor et ses imperfections peuvent sauter aux yeux. L'herbe, le gazon, la paille, le goudron de la route, le béton de l'étable, la terre du sentier. Les choix sont larges côté décor mais le sol c'est la...base de la marche. Or les juges veulent voir des vaches en train de marcher pour bien les apprécier.
Les séances d'entraînement à la marche fournissent au "cinéaste" autant d'occasions pour s'habituer à filmer la concurrente. Opération délicate car le smartphone ne possède pas forcément toutes les fonctions d'une caméra. Opération capitale car le jury sera influencé par la qualité des images. En visionnant le résultat des essais, le vidéaste verra les améliorations à apporter. Le présentateur de la vache en profitera pour peaufiner sa technique en se voyant à l'écran.
Une vache bien filmée, c’est comme une vache bien préparée et bien conduite. Elle se présente devant le jury avec ses meilleurs atouts, ses meilleures chances.

Pour autant, il ne faut pas que les contraintes deviennent trop lourdes. Une vache bien lavée et tondue. Facile à conduire par un présentateur en tenue. Un sol et un décor au moins neutre. Une prise de vue simple mais précise, bien centrée sur l’animal. Les juges pourront ainsi travailler en toute sérénité. Et que la meilleure gagne.

Art et technique. Dans les consignes générales pour le concours, PHF donne de nombreux conseils techniques sur l’art et la manière de réaliser les vidéos.
Avis de juges. Au nom du jury de la 1ère édition, Florent Chapon a livré le ressenti des juges. Concernant la prise de vue, il note en particulier : choisir un sol adapté, prendre un animal qui se déplace, en mouvement plutôt qu'à l'arrêt, avec des prises de vue latérales plutôt que de trois-quarts. Il souligne l'attention particulière à prendre pour mettre en évidence la hauteur de l'arrière pis.
PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois