Maïs 2021. Du maïs grain pour les ensilages riches en amidon

Les maïs 2021 nécessitent une complémentation énergétique plus importante que l’année passée pour maintenir un niveau de production équivalent.

« Les maïs 2021, globalement riches en amidon dégradable, seront à complémenter avec précaution, notamment si des céréales sont utilisées. Ceci est d’autant plus vrai si la part de maïs ensilage est importante dans la ration et que la durée de fermentation dans le silo est longue. Des correcteurs énergétiques pauvres en amidon, ou du maïs grain seront plus adaptés dans bon nombre de situations », commente Hugues Chauveau, chez Arvalis Institut du végétal, qui incite à tenir compte dans le rationnement de la composition chimique des aliments : glucides fermentescibles et fibres.

« Dans les rations de vaches laitières, il est conseillé de viser au minimum 32 % NDF (dont 70 % issus des fourrages) et maximum 19-22 % d’amidon dégradable dans le rumen, soit 25 % d’amidon total ». A prendre en compte pour ajuster la complémentation énergétique d’un maïs faiblement pourvu en énergie ou pour évaluer la part de fourrages prairiaux (ou méteils ensilés, luzerne…) à apporter pour diluer la teneur en amidon d’un maïs très riche en grain.

 

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois