L'apparition des soies à la pointe des épis annonce le stade floraison

Maïs. La floraison femelle 5 jours plus tôt qu'en 2019

« Les régions qui présentent le plus fort excédent de températures verront la floraison femelle des maïs avancée de 8 à 10 jours en moyenne », précise Arvalis. « Ce sera le cas notamment en Pays de la Loire, Centre, Bourgogne et Franche-Comté, Rhône-Alpes... Dans les autres régions, il faudra compter entre 0 et 5 jours d’avance. »

Arvalis est mobilisé pour aider les éleveurs à réduire le pourcentage de parcelles de maïs fourrage récoltées à surmaturité. Et cela commence par la bonne identification de la date de floraison.
« A partir du stade floraison, il faut entre 550 et 700 degrés-jour (base 6-30°C), selon la précocité de la variété, pour atteindre le stade optimal de récolte plante entière… cela représente de 45 à 70 jours selon les régions et le climat », explique Michel Moquet, Ingénieur fourrage chez Arvalis-Institut du végétal.

Pourquoi noter avec précision la date de floraison ? Parce que se tromper de 3 jours à la floraison c’est se tromper d’une semaine à la récolte, et prendre le risque d’augmenter de 2 points (voire plus en année chaude) la teneur en matière sèche de l’ensilage.

Stade Floraison en pratique
Quand on parle du « Stade floraison » pour le maïs, il s’agît de la floraison femelle, rappelle Arvalis. « Elle correspond à l’apparition des soies à la pointe des épis ». Elle se produit 8 à 10 jours après la sortie des panicules au sommet des plantes - phénomène qui lui est bien visible depuis le bord du champ. La date de floraison du maïs, c’est le jour où la moitié des plantes ont des soies visibles à l’aisselle des feuilles.

2020. Un début de cycle plutôt chaud et des floraisons précoces
Après des semis réalisés sur une période normale et relativement étalée de mi-avril à mi-mai, le début de la campagne a été marqué par des températures très excédentaires jusqu’à fin mai. Même si le mois de juin, pluvieux et plus frais, a atténué la tendance, les cultures de maïs restent en avance, explique Arvalis.
Quelle que soit la région, il existe évidemment une diversité importante des situations, notamment en matière de dates de semis. Cela veut dire qu'il faut aller visiter les parcelles au moment de la floraison pour en connaître la date précise. La qualité de l’ensilage en dépend.

 

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois