Marché du lait : ce qui inquiète et n’inquiète pas les américains

27 août 2014 - AW

Normand St Pierre est originaire du Québec. Il est professeur à l’Ohio State University. Pour lui, trois sujets majeurs inquiètent les américains quant au marché mondial du lait :

1. Le prix du maïs, et donc de l’énergie dans les rations,

2. La production en Nouvelle-Zélande, très largement exportatrice,

3. La fin des quotas en Europe, « exceptée en France qui ne se restructure pas assez vite, d’après son analyse, pour influencer rapidement la production mondiale de lait. »

Les américains regardent la carte du monde. « Ils ne sont pas bons en géographie, mais vont devoir faire preuve de compétitivité pour s’imposer sur le marché mondial du lait. » Il cite deux grosses zones de déficit de production : l’Asie du sud-est et l’Afrique du nord. Les vaches ne se plaisent pas beaucoup dans les zones tropicales.« L’Australie n’augmentera pas sa production et la Nouvelle-Zélande aura pour client naturel l’Asie située à proximité. L’Europe a un rôle évident à jouer en Afrique du nord, pour la même raison géographique… » En arbitre, les Etats-Unis ?

Pour vous abonner, cliquer Ici

Découvrez et utilisez l'Observatoire du Prix du Lait par les Eleveurs avec PLM. Devenez contributeur pour consulter en exclusivité les prix laiterie par laiterie, en cliquant ICI..

Abonnement PLM Magazine

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois