Evolution de collecte des 7 principaux exportateurs laitiers. (Source : Rabobank)

Moins de 1 % d'augmentation de collecte en 2020

4 novembre 2019 - Arnaud VERLEUR

Les prévisions de Rabobank pour la fin de 2019 et 2020 ne sont pas optimistes sur les volumes collectés. L'évolution du ramassage des sept principaux exportateurs ne devrait pas excéder 1 %. 

 

 

Dans son rapport sur la conjoncture laitière mondiale (Rabobank Dairy Quarterly), Rabobank a fait un point sur l'évolution de collecte dans les sept principaux exportateurs (États-Unis, Union européenne, Nouvelle-Zélande, Australie, Brésil, Argentine et Uruguay).

Si les années passées étaient marquées par des hausses pouvant aller jusqu'à quasiment 5 %, la prévision pour le dernier trimestre de 2019 est à +0,4 % et moins de 1 % sur l'année 2020. Pourtant, les prix du lait sont globalement corrects dans la plupart des pays.

Il ne devrait pas y avoir de crise de surproduction car la demande est toujours orientée à la hausse et devrait absorber sans problème les volumes supplémentaires. Plutôt bon signe pour le prix du lait en 2020.

La plus grosse incertitude reste l'évolution de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui peuvent déstabiliser le cours de certains marchés, même agricoles avec les mesures d'embargo et la hausse des taxes.  

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L’exclusivité d’un réseau mondial d’éleveurs et d’experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois