La mammite touche plus de 40 % des vaches en production.

Quel coût pour une mammite clinique ?

82 observations issues de neuf études ont été incluses dans une méta-analyse réalisée par l’équipe Epidec de l’Ihap- Interactions hôtes-agents pathogènes (UMR INRAE/ ENVT). La perte moyenne a ainsi été évaluée à 224 € par cas, mais avec une telle variabilité que les auteurs recommandent « un usage très prudent de ces estimations, en pratique ».

La perte moyenne a été déterminée à 224 € par cas de mammite clinique pour toutes les étiologies publiées. Avec une très grande variabilité :
-    De 457 € et 101 € par cas de mammite clinique due à des bactéries gram-négatives et gram-positives,
-    De 428 € et 74 € par cas de mammite clinique due à Escherichia coli et Staphylococcus aureus.
Selon les auteurs, ces variabilités observées d’une étude à l’autre mettent en évidence la limite « à résumer une littérature extensive avec diverses évaluations économiques ». Et d’inciter à « se concentrer sur les stratégies de gestion plutôt que sur les estimations monétaires pures des maladies de production au niveau de l'exploitation ».

Dans cette idée, l’équipe Epidec travaille aujourd’hui, au développement d’un nouveau modèle bioéconomique d’optimisation de l’atelier bovin laitier (DairyHealthSim).

Référence
Raboisson D, Ferchiou A, Pinior B, Gautier T, Sans P and Lhermie G (2020) The Use of Meta-Analysis for the Measurement of Animal Disease Burden: Losses Due to Clinical Mastitis as an Example. Front. Vet. Sci. 7:149.
doi: 10.3389/fvets.2020.00149
PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois