Quelle est l’influence de la litière en fin de lactation ?

19 mai 2020 - Kevin DEKNUDT

Des chercheurs de l'Université du Minnesota ont cherché à savoir si certains types de litières ou certaines pratiques de nettoyage des logettes augmentaient ou réduisaient le risque de mammite.

L'étude a été menée dans 80 troupeaux aux États-Unis sur des vaches en fin de lactation avec quatre de types de litières différentes : lisier recyclé, sciure, sable et sable recyclé. 
Seules de légères différences dans la prévalence des infections intra-mammaires ont été observées entre les quatre litières. Les résultats indiquent qu'aucune litière évaluée dans l'étude n'était supérieure à un autre par rapport aux probabilités d'infection intra-mammaire en fin de lactation.

«Nous savons par des études antérieures que la litière a un impact sur la santé du pis», a déclaré Sandra Godden, l'une des auteurs de l'étude et professeur à l'Université du Minnesota. «Dans cette étude, la litière n’avait pas autant d’impact sur les infections mammaires parce que nous testions une population de vaches en fin de lactation», a-t-elle déclaré. «La plupart des cas de mammites sont en début ou en période de lactation, et à ce stade, ces vaches se sont améliorées ou ont quitté le troupeau. »

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L’exclusivité d’un réseau mondial d’éleveurs et d’experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois