Stress thermique. Cinq point clés pour adapter la ration

24 juillet 2020 - Kevin DEKNUDT

En plus des ventilateurs et des brumisateurs, il est possible d’adapter la ration pour limiter le stress thermique. 

1) Eau. Cela paraît logique, mais pensez à vérifier la disponibilité et l’accessibilité à l’eau. Avec un abreuvoir pour 15 vaches et 10 cm d’abreuvoir par vache. En aire paillée, pas d’abreuvoirs accessibles depuis le couchage, mais dans le couloir d’exercice. Pour les vaches au pâturage, idéalement des abreuvoirs tous les 100 mètres. Au niveau de la hauteur, entre 70 et 85 cm pour les vaches laitières avec un débit de 15 à 20 litres par minute. Et évidemment, n’oubliez pas les vaches taries, les normes d’accès à l’eau sont identiques, voire même encore plus importantes, d’après certains experts. 

2) Fourrages. De qualité. on ne le dira jamais assez. Afin d’avoir une bonne efficacité alimentaire et faciliter la digestion. Ainsi, le rumen produira moins de chaleur.

3) Énergie. Gardez à l’esprit qu’en augmentant l’apport de concentré énergétique, vous devez garder une part importante de fibre efficace pour la rumination. Sinon, la flore du rumen sera perturbée, la digestion moins efficace, avec moins de salive produite, une réduction du pH, un risque d’acidose, etc. Pour des vaches hautes productrices, certains éleveurs utilisent de la matière grasse protégée. C’est une source énergétique intéressante ne perturbant pas la flore microbienne.

4) Protéine. Selon la ration, il peut être intéressant d’augmenter la densité protéique de la ration en fournissant des protéines digestibles par le rumen et des acides aminés protégés.

5) Macro-éléments. La transpiration aide à la dissipation de la chaleur. Cela entraine des pertes en sodium, potassium et phosphore. Certaines aides alimentaires peuvent être utilisées pour imiter cette perte de nutriments. Les produits tampons tels que le bicarbonate de sodium devraient être augmentés (selon la ration, entre 150 à 300 grammes par vache par jour).  Il faut envisager d'augmenter la BACA et  veiller à ce que le potassium de la ration corresponde entre 1,5 % et 1,7 % de MS. Enfin, lorsque la température ambiante est supérieure à 30°C, assurez-vous que les vaches disposent au moins 90 à 115 grammes de sel par jour.

ELO Élevage

Participez aux 1ères rencontres connectées de l'élevage

  • Les webconférences thématiques
  • L'espace d'exposition des fournisseurs
  • Le stand réservé aux innovations
  • Les animations avec jeu-concours

Découvrez l'événement et inscrivez-vous gratuitement