Sommet de l'Elevage

Une journée de plus pour la 30ème édition

2 février 2021 - Loïc Doumalin

Le Sommet de l’Elevage aura lieu du 5 au 8 octobre à Clermond-Ferrand. Avec donc une journée supplémentaire pour cette 30ème édition, « réponse adaptée à notre salon et à son développement », précise Fabrice Berthon, commissaire général.

Premier objectif clairement annoncé par les organisateurs du Sommet de l’Elevage : dépasser les 100 000 visiteurs et 1 500 exposants. « Cette journée additionnelle devrait nous aider à atteindre ce double objectif tout en gagnant en fluidité ». A noter que les nouveaux aménagements routiers devraient faciliter l’accès au salon et le départ des visiteurs.

Plus de temps pour les visiteurs

« Ceux-ci auront plus de temps pour visiter le Sommet de l’Elevage, rencontrer les exposants ou assister aux conférences ». Conscient d’aller à rebours des autres organisateurs de salon, où la tendance est à la réduction du nombre de jours, Fabrice Berthon explique que « augmenter la durée d’une journée est une solution spécifique au Sommet de l’Elevage, qui subissait une saturation. Paradoxalement, plus les visiteurs étaient nombreux, moins ils avaient de temps disponibles sur le salon ! ». Un bilan sera fait à l’issue de cette 30ème édition, en lien avec les exposants. Pour ces derniers, « nous avons maîtrisé les tarifs pour limiter à moins de 5% leur augmentation ».

Un pôle construction dans le nouveau hall

Autre nouveauté : la création d’un 2ème hall d’exposition de 10 000 m². Un investissement de 20 millions d’euros, auquel contribuent le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et l’organisateur d’événements GL. « C’est une nouvelle étape importante, après celle de la création du parc des expos en 2004 ». Cet agrandissement s’accompagne d’une nouvelle configuration d’exposition. Le nouveau hall ou hall 2 abritera les exposants du secteur laitier, de la transformation et de la vente directe… mais aussi un pôle de l’énergie, de la construction et de l’aménagement des bâtiments. Par conséquence, le hall 1 gagnera en confort d’accueil avec des allées plus grandes. Une perspective s’inscrivant dans les contraintes sanitaires de distanciation. Les présentations bovins lait se dérouleront dans le hall 4, qui accueillera les exposants de ce secteur.

Une plate-forme digitale complète

Le Sommet de l’Elevage bénéficie d’une nouvelle stratégie digitale complète avec de nombreuses offres aussi bien pour les exposants que pour les visiteurs. L’objectif est triple : renforcer l’efficacité des rendez-vous professionnels, connecter les exposants et les visiteurs tout au long de l’année, renseigner sur les nouveautés et actualités des exposants. Au-delà du plan du salon ou du badge dématérialisé, un éleveur pourra, par exemple, suivre une vache en particulier sur les concours… ou bien réaliser un appel d’offres sur la plate-forme.

Reste que l’avenir est incertain, mais les organisateurs du Sommet de l’Elevage espèrent que les programmes de vaccination assureront une protection suffisante contre la Covid pour accueillir les visiteurs nationaux comme européens… et ce, en respectant les contraintes sanitaires qui seront d’actualité. Et Jean-François Blanc, directeur du salon, de rassurer les exposants qu’ils seront remboursés intégralement s’il fallait malheureusement annuler cette future édition… restera alors la plate-forme digitale.

Abonnement PLM Magazine

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois