Une solution nutritionnelle contre le stress thermique

23 juin 2020 - Kevin DEKNUDT

La première option à envisager est l’installation d’un système de ventilation et de brumisation performant afin de réduire l’impact du stress thermique. Il est également intéressant d’envisager l’ajout d’additifs nutritionnels.

Selon deux études américaines, la solution nutritionnelle Omnigen diminuerait l’impact négatif du stress thermique et sauvegarderait les performances sur la lactation suivante. Au tarissement des vaches, quatre lots ont été créés. Un lot avec des vaches sous ventilateurs et brumisateurs, un lot sous ventilateurs et brumisateurs et avec une complémentation quotidienne de 56 g du produit, un autre lot de vaches en condition de stress thermique (bâtiment non ventilé) et un dernier lot en condition de stress thermique complémenté avec 56 g d’OmniGen (Phibro Animal Health). Le tarissement a duré 45 jours. Après vêlage, toutes les vaches ont été logées dans le même bâtiment (avec ventilateur et brumisateur) et ont été suivies pendant les neuf premières semaines de lactation.

Les résultats de l’étude sont détaillés dans le tableau ci-dessous. L’apport d’OmniGen a diminué la fréquence respiratoire des vaches. Le poids des veaux nouveaux nés est plus élevé pour le groupe de vaches sous ventilateurs ayant bénéficié de la solution nutritionnelle. Cela pourrait s’expliquer en partie par le fait que les vaches du groupe « stress thermique » avaient une durée de gestation plus courte que dans les autres groupes. Concernant la production de lait, elle est significativement plus élevée pour les vaches ventilées ainsi que les vaches ayant reçu un apport quotidien de 56 g de la solution nutritionnelle.

L’étude confirme donc que l'exposition des vaches taries au stress thermique affecte négativement le rendement laitier lors de la lactation suivante, même si celles-ci sont ensuite rafraîchies pendant leur lactation. L'étude conclut que la ventilation des vaches taries et la supplémentation en Omnigen peuvent réduire les effets négatifs du stress thermique pendant le tarissement sur les performances ultérieures.

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L’exclusivité d’un réseau mondial d’éleveurs et d’experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois