Voyez-vous les pattes de vos veaux lorsqu’ils sont couchés ?

31 octobre 2019 - Arnaud VERLEUR

Voyez-vous les pattes de vos veaux lorsqu'ils sont couchés ? Si la réponse est non, c’est un bon signe. Vos veaux sont dans un nid douillet qui va leur aider à passer l’hiver dans de bonnes conditions.

L’université de Wisconsin Madison a développé une notation pour la litière des veaux.

Note 1. Le veau est couché et on lui voit les pattes.

Note 2. Le veau est couché et on voit une partie de ses pattes.

Note 3. Le veau est couché et on ne voit pas ses pattes.

La note 1 est insuffisante en hiver. La note 2 nécessite l’ajout d’un manteau, la note 3 est idéale pour les premières semaines du veau. Au Wisconsin, les températures hivernales sont souvent négatives, les éleveurs sont habitués et doivent adapter leurs pratiques dans la nurserie. En hiver, le paillage doit être supérieur. Le veau doit pouvoir se nicher dans la paille pour se tenir au chaud.

Après trois semaines, les veaux peuvent acclimater à 0°C, mais avant ils sont bien plus fragiles. L’idéal serait de ne pas descendre sous les 15°C durant les trois premières semaines et même sous 12,5 °C durant la première semaine. Pour maintenir sa température, le veau doit consommer davantage d’énergie, mais l’éleveur peut l’aider. Une bonne litière et un manteau sont bénéfiques pour les trois premières de vie. 

Il ne faudrait pas non plus de courant d’air (vitesse de l’air à plus de 0,5m/s) et une litière sèche. Pour cela, le test du genou posé dans la litière est facile à faire. Posez un genou dans la litière. Si votre pantalon est mouillé la litière est trop humide et le veau aura une sensation de froid. Il faut remettre de la paille ou renouveler la litière. 

 

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L’exclusivité d’un réseau mondial d’éleveurs et d’experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois