Innovation. Aura, la Mélangeuse Automotrice Autonome

19 septembre 2020 - Béatrice COLLEU

Plus besoin de main d’oeuvre pour alimenter le troupeau. C’est la promesse de Kuhn avec le lancement d’Aura, sa mélangeuse automotrice autonome. Autonome du silo à l’auge, sans chauffeur. Au prix d’une mélangeuse automotrice de ferme. Démo en vidéo.

Elle se déplace à 7 km/h d’un bâtiment à l’autre, à 2 km/h en mode distribution. Aura peut assurer en toute autonomie la préparation, la distribution et la repousse de toutes les rations du troupeau. Jusqu’à 280 vaches et la suite. Le prix n’a pas été dévoilé, mais est annoncé au niveau de celui d’une mélangeuse automotrice individuelle.

Pas ou peu d’aménagement à prévoir pour l’accueillir :
-    Pas besoin de cuisine pour l’alimenter. Elle est dotée d’une fraise de 60 cm, prolongée par un convoyeur de chargement, pour se servir directement aux silos et stockages. Polyvalente, elle charge tous les ensilages, mais aussi le foin, la paille et l’herbe enrubannée. Le bras de la fraise coulisse à l’avant pour limiter les manœuvres. Les concentrés et minéraux sont chargés via des vis positionnées sur les silos de l’élevage. Automatiquement là encore, grâce à une communication entre l’émetteur Aura et le récepteur de la vis.
-    Pas besoin de rail, plots de guidage...L’automotrice est guidée par GPS RTK couplé à l’odométrie à l’extérieur des bâtiments. A l’intérieur, la technologie Lidar prend le relais. Avant la livraison d’une machine, les équipes de Kuhn paramètrent tous les trajets à partir des positions GPS.

Le mélange est réalisé dans sa cuve de 3 m³ à deux vis verticales. « Le choix des deux vis se justifie par la demande de puissance plus faible par rapport à une vis de mélange au diamètre plus important mais également et surtout par la précision de distribution des vis de mélange de diamètre plus faible », explique-t-on chez Kuhn. C’est également pour des économies de puissance que la fraise ne fait que 60 cm de large. La distribution est assurée par un tapis gauche/droite arrière.
La motorisation 42 Kw apporte la puissance nécessaire à la fonction de chargement et de désilage. En option, une version hybride, Aura-e, permet de passer automatiquement en mode électrique lors de la distribution.

« Le dispositif de repousse fourrages de Aura est équipé de brosses rotatives qui ramène l’andain au plus près du cornadis » La repousse, à droite ou à gauche, peut s’effectuer en simultané de la distribution ou en passage dédié.

La commercialisation de cette mélangeuse automotrice autonome Aura va débuter sur la fin de l’année 2020. Les premières installations en élevage sont attendues à partir du second trimestre 2021.
 

 

 

 

Abonnement PLM Magazine

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois