A télécharger en bas de cet article

Mutations de la transformation laitière de 2010 à 2019

30 mai 2021 - Béatrice COLLEU

L’Auvergne-Rhône-Alpes est devenue excédentaire en lait en dix ans et le Centre-Val de Loire manque de lait depuis 2016 pour ses fabrications. L’une des analyses de cette étude France AgriMer sur les mutations régionales et par famille de produits de la transformation laitière française de 2010 à 2019.

« Depuis 2010, la filière lait de vache a été soumise à plusieurs événements qui ont perturbé les marchés et imposé des évolutions et souvent des investissements dans le secteur de la transformation laitière », présente France AgriMer. Dans cette étude à consulter au format PDF ci-dessous, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer détaille les mutations survenues dans la transformation de lait de vache depuis 2010.
Sont considérés, les volumes fabriqués, le nombre de sites de transformation, leur niveau moyen de production ou leur localisation. « Cette analyse inclut en effet une approche géographique de la production afin de mettre en évidence la diversité des dynamiques régionales et l’évolution, à cette échelle, de l’adéquation entre la production de lait et son utilisation dans les fabrications de produits finis », précise France AgriMer.

Yaourts et laits fermentés en perte de vitesse

L’étude met en évidence des produits en perte de vitesse, à l’exemple des yaourts et laits fermentés. Et des produits en développement « tels que la poudre de lait infantile, dont les fabrications croissantes tendent à se concentrer autour des grands sites et des groupes leaders ».

« L’étude montre également la diversité des dynamiques des régions, entre par exemple l’Auvergne-Rhône-Alpes qui est devenue excédentaire en lait en dix ans et le Centre-Val de Loire qui manque de lait depuis 2016 pour ses fabrications ».
On y apprend également que cinq régions fabriquent l’ensemble des familles de produits. Parmi elles, la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine affichent des proportions assez semblables à celles de la France mais avec un poids des produits secs plus prononcé, aux dépens des fromages et autres PGC.

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne