Pensez au speculum pour le suivi de repro

15 septembre 2020 - Kevin DEKNUDT

Le speculum (ou vaginoscope) pour vache de Stéphanie Peeters coûte seulement une trentaine d’euros. Il est en plexiglas et mesure 2,5 x 40 cm. Les éleveurs l’ont acheté chez Terwagne (Belgique).

Le tube est tout simple, bien propre et plongé auparavant dans de la chlorhexidine. L’autre précaution est de laver la vulve soigneusement.

Le speculum est utile pour déterminer le bon moment de l’IA ou pour examiner une vache qui ne vient pas en chaleur. L’astuce : « je l’éclaire avec la lampe de mon téléphone portable », raconte Stéphanie Peeters.

Stéphanie observe la présence de follicules par palpation, la tonicité de la matrice… Elle regarde « la couleur des muqueuses, les glaires, les traces de sang ». En cas de doute, sur une chaleur, Stéphanie bloque la vache et l’examine au speculum.

Check 25 jours après le vêlage

Toutes les vaches sont systématiquement fouillées et auscultées, par l’éleveuse, au speculum, 25 jours après vêlage, pour vérifier que tout est en ordre. Puis, le vétérinaire échographie toutes les vaches inséminées depuis plus 28 jours. Examen suivi de deux autres confirmations de gestation (échographie à 60 jours et palpation à 90 jours). En même temps, la note corporelle de chaque vache est évaluée.

Abonnement PLM Magazine

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois