Plus d'immunité pour une meilleure repro

Peter Hansen, de l’Université de Floride, a fait valoir lors de la récente conférence Cornell Nutrition que l’amélioration de la reproduction sera étroitement liée à l’amélioration de la fonction immunitaire dans les années à venir.

« Le prochain facteur majeur de progrès en fertilité viendra de l’amélioration de la santé des vaches laitières », a-t-il partagé lors de sa présentation sur l'interaction de l'immunité avec la reproduction.

Trois points principaux sont liés à ce concept d'immunité et de reproduction.
- Les vaches en bonne santé sont des vaches fertiles.
- Les vaches malades sont souvent malades parce qu'elles ont une mauvaise fonction immunitaire.
- L'amélioration de la fonction immunitaire devrait améliorer la fertilité.

D'abord et avant tout, de nombreuses recherches indiquent que les vaches en meilleure santé ont une meilleure santé reproductive. Il a démontré que les vaches en bonne santé ont enregistré un taux de gestation de 51% tandis que les vaches atteintes d'une maladie avaient un taux de gestation de 43 %, et celles avec plus d'une maladie ont chuté à 35 %.

PLM  - Formules d'abonnement

PARTAGEONS LE MEILLEUR

  • La richesse des grands reportages immersifs en élevage
  • L'exclusivité d'un réseau mondial d'éleveurs et d'experts
  • Des astuces et solutions concrètes pour chaque exploitation

Profitez d'une offre découverte 3 mois